IW Club Luzern-Sursee: de Ougadougou à Port-au-Prince

lundi 15 octobre 2018
Michael und Romy WilliMichael und Romy Willi

Au restaurant Varathan à Sursee, nos amies innerwheeliennes et leur conjoint attendaient avec une impatience non dissimulée la conférence du Docteur Michael Willi, dentiste et époux de notre présidente Romy. Les discussions étaient animées, nous avons salué la présence de Petra Becker, voisine de Lydia Müller, Nina Wyder, ancienne apprentie du Docteur Willi, et Rebecca Willi, sa fille.

Notre conférencier nous a fait découvrir des régions fascinantes d’Afrique. Il nous a montré la pauvreté, les gens dans le besoin, les régions ravagées par la guerre mais aussi des spécialistes locaux extrêmement compétents, travaillant avec conviction et passion pour leurs semblables.

Le Docteur Michael Willi, dentiste à Emmen, possède son cabinet depuis 30 ans et sa riche expérience lui a permis d’endosser la présidence du « Secours Dentaire International », organisation spécialisée dans le développement de cliniques dentaires en Afrique. La première clinique fut fondée à l’hôpital Albert Schweizer à Lambaréné (Gabon). L’organisation est active dans treize pays africains, passive  dans 8 pays et planifie trois projets.

En 1986, après avoir terminé ses études, Michael est parti travailler à l’hôpital Albert Schweizer au Gabon. Sa femme Romy l'a accompagné et a appris le métier d’assistante dentaire pour pouvoir l’aider. C'est impressionnant de voir comment les visions de Michael sont vite devenues un projet de vie familial, même les enfants ont eu l'occasion de changer leur vision de la vie grâce à des visites de projets.

SDI a pour objectif la construction de centres médico-dentaires, la coopération technique et la formation du personnel local. Des projets, comme par exemple celui de Kinshasa (Congo) avec le Docteur Kasuku, sont indépendants de l’aide financière du SDI. Toutefois, l’encadrement et les visites des sites d’activité mis en place font parties de l’action de la fondation suisse.

Les problèmes des cliniques africaines sont multiples et très différents des difficultés rencontrées en Europe. L’électricité qui fonctionne par intermittence, l’eau non courante et insalubre, la chaleur et la poussière, le personnel mal formé, les décisions politiques arbitraires ou les conflits guerriers sont des problèmes courants. Malgré tous ces obstacles, Michael poursuit ses projets avec ténacité.

Un autre projet impressionnant a été réalisé à Mukono (Ouganda) avec la construction d’un grand réservoir d’eau, de plusieurs salles d’attente et la mise à disposition d’autocuiseurs pour stériliser les instruments médicaux. Un seul employé est habilité à libérer les instruments stérilisés garantissant ainsi une procédure propre et sûre. Ici aussi, il a fallu faire preuve de créativité et s’adapter aux circonstances. Ce fut également le cas à Ouagadougou où l’infirmier Jacques a été formé pour devenir dentiste en raison du manque de personnel qualifié. Malheureusement ses collègues ont fait en sorte que son permis soit révoqué car il ne possède pas de diplôme universitaire.

Son récit nous a ensuite conduit à Port-au-Prince (Haïti) où un tremblement de terre a détruit la clinique en 2012. Elle a été reconstruite en 2013 et Michael et Romy s’y sont rendus cette année. Le bâtiment était fraichement repeint et propre. Grâce à son personnel compétent, cette clinique est désormais autonome. C’est une merveilleuse oasis au milieu d’une ville détruite. Pour fêter cette réussite, Michael a planté un arbre de l’espoir !

Que cet arbre vous accompagne dans votre travail en faveur des peuples africains et vous donne force, courage et persévérance. MERCI de tout coeur !!!

 

Dorothea Frisch Egli, IW Club Luzern-Sursee